Newly Translated! White Mountain School Students Team Up with the AMC

It’s something the Appalachian Mountain Club had been looking for some time. They needed someone to tackle the job of translating print materials for the many French speaking tourists and hikers that make use of their campsites and trail systems each year.
That’s where The White Mountain School’s French students and teacher Campbell Ainsworth came in. “Tim (Head of School) gave me the idea last summer. We were talking about different ways to build more real-life application opportunities into our modern languages curricula,” said Campbell. “We talked to Colby Meehan,” Education Programs Coordinator with the AMC and wife of WMS’s Director of Outdoor Education and Assistant Dean of Students, Ted Teegarden, “about how we might be able to help. We wanted to do something that wouldn’t just sit in a folder somewhere. This is work that will be used,” said Campbell.
Colby was ecstatic about the school’s offer to help. “We worked on guides for hikes in the Franconia area, materials related to Mt. Washington and even pieces on things like frostbite. The latter proved challenging because the students hadn’t been using some of the vocabulary they needed for this kind of work. We really had to figure out how best to describe “frostbite” in French. Juliette Gateau, a native French speaker on campus and the owner of Littleton’s Travel Bug shop (mentioned in this article from NH Magazine), helped us a lot with this project.
As you look through the group’s original documents you find words and phrases like, “hypothermia,” “could die,” “weather-related complications” and “beware of drop-offs” circled. Translating these documents was a serious job, and it took some serious work. Sam Bews, a senior French student at WMS said, “there was some “backpacking slang” in the documents, so that was tricky. But, the experience was very helpful. As a day student, I see many French-Canadian visitors in this area, and now I have the right vocabulary for speaking with them.” To view one of six documents the team translated for the AMC, see below.
The Appalachian Mountain Club mentioned the project in this month’s newsletter:
“Every year, AMC outdoor centers serve as vital sources of trip planning information and education for thousands of outdoor enthusiasts from all over the world. Thanks to the efforts of local prep school students in northern New Hampshire (The White Mountain School), frontline staff and volunteers now have enhanced backcountry information resources to share with French speaking visitors and hikers, including information on weather in the mountains, short hikes in Pinkham and Crawford Notches, and backcountry regulations. All just in time for the busy Victoria Day Weekend in May!”
Thank you to the following for their help with the AMC translation project!
Teresa Scalley ‘15
Yutong Zhang ‘15
Rachael Moss ‘15
Lily Grogan ‘16
Tyler Randazzo ‘15
Samantha Bews ‘15
Campbell Ainsworth (French faculty)
Juliette Ainsworth
La Sécurité en Hiver dans les Montagnes

(Winter Mountain Safety)

 

Le Temps
Les hivers dans le nord-est sont connus pour leur sévérité. Les changements soudains de température  et la force du vent sont communs et devraient être anticipés. Une baisse de  température arrive souvent après la pluie ou la neige et la température peut chuter jusqu’à 40 degrés F (22 degrés C). C’est important que vous soyez attentifs à la température avant de commencer votre voyage. Renseignez-vous sur la météo et l’état de la neige avant d’y aller. Cette information est disponible au Pinkham Notch Visitor Center de l’AMC.
La combinaison du vent et du temps crée le refroidissement éolien. Le refroidissement éolien ne devrait pas être sous-estimé; cela peut mettre la vie en danger.  Une température de 0 degrés F (17.78 degrés C) avec un vent de 15 mph (24 kph) peut geler la peau en quelques secondes. Si les vêtements sont mouillés, les effets négatifs du vent et des températures sont encore plus forts.
Souvenez-vous, plus vous grimpez haut, plus vous êtes exposé aux éléments. Au-dessus de la limite des arbres, les nuages denses et la neige qui s’envole peuvent créer une forte tempête de neige, qui rend la navigation très difficile.
Soyez attentif à la météo. Planifiez d’autres routes au cas où la météo empire. Soyez toujours prêt à revenir. Il est moins dangereux de revenir plutôt que de continuer dans des conditions extrêmes d’accumulation de la neige.
Voyager en Hiver
Voyager en hiver est compliqué à cause des jours courts, du temps froid, et de l’accumulation de neige. La plupart des chemins ne sont pas marqués en hiver. Les signes, les pionniers, et les cairns sont souvent couverts de neige. Trouver le chemin est difficile et il faut constamment faire attention. Regardez un guide de voyage pour la description des chemins, mais notez que le voyage est plus long en hiver qu’en été. Apportez une carte et une boussole et apprenez à les utiliser. L’AMC offre des ateliers pour apprendre comment utiliser une carte et une boussole.
Ne faites pas de randonnées en hiver si vous n’en avez pas fait l’expérience en été. Initialement, les voyages devraient être dans les régions qui vous sont familières.
Laissez votre itinéraire et le temps estimé de votre voyage à une personne responsable. Restez sur votre route et votre programme.
Les Avalanches
Les avalanches sont un grand danger dans les Montagnes Blanches. Les Avalanches, grandes et petites, sont très fortes et sont une menace pour les alpinistes en hiver. Vous devez être capable de reconnaître le terrain des avalanches et être attentif à l’état de la neige qui cause les avalanches. Avant que vous commenciez votre voyage, obtenez les informations sur le chemin le plus sûr. Écoutez les rapports d’avalanches.
Manger et Boire
Les randonnées et les autres activités en plein air ont besoin d’une grande quantité d’énergie. Avant votre randonnée, mangez un repas chargé en hydrates de carbones. Grignotez de la nourriture contenant une énergie élevée et buvez de l’eau pendant votre randonnée.
Les activités en l’hiver augmentent les besoins qu’au corps de manger beaucoup de calories et de fluides, parce que le froid diminue l’envie de manger et boire. Planifiez de consumer 5000 calories et quatre quarts d’eau par jour. Il faut isoler l’eau ou elle va geler.
Buvez à petites gorgées et grignotez la nourriture et les fluides. Par exemple, mangez une poignée d’assortiment de fruits secs et buvez de l’eau souvent. Cela donnera un niveau constant d’énergie.
Éviter L’hypothermie
Hypothermie se produit quand la température du corps baisse et que le corps est incapable de se réchauffer. Cette condition dangereuse peut être évitée si vous: restez au chaud et au sec, n’êtes pas mouillé par la pluie ou la transpiration; mangez beaucoup de nourriture; buvez beaucoup d’eau; et n’êtes pas trop fatigué. Le froid, le vent et la pluie accélèrent la perte de la chaleur du corps. Quand la température de votre corps est en dessous de la normale, vous allez commencer à trembler. Si cette perte de chaleur continue, vous pourriez vous effondrer et mourir.
Symptômes de l’hypothermie: Les symptômes de l’hypothermie incluent les frissons, les troubles de l’élocution, la perte de coordination, la confusion, l’apathie, et le comportement irrationnel.
Pour éviter l’hypothermie:
·      Couvrez-vous chaudement
·      Restez Sec
·      Protégez-vous contre le vent. (Vous pouvez le faire en portant des couches extérieures de vêtements qui sont imperméables et coupe-vent.)
·      Mangez et Buvez
·      N’exercez pas trop
Traitement de l’hypothermie
En cas d’hypothermie, les sujets doivent être réchauffés.  Vous pouvez amener la victime à l’abri, remplacer les vêtements mouillés avec les vêtements secs, ajouter les habits, et mettre l’insolation sous la personne.  Si un sac à couchage est disponible, met la victime dedans.  Donne-lui les boissons sucrées si la personne peut tenir une tasse.  Il ne faut jamais faire boire une personne moitié Une fatigue croissante et un évanouissement du patient hypothermique sont des signes d’urgence. Ils nécessitent l’appel d’un service de secours et la mise en place de mesures d’urgence.
Signes et symptômes de la gelure
Sensation de picotement
Engourdissement progressif
Perte graduelle de la sensibilité jusqu’à l’insensibilité totale
Rougeurs avec plaques blanches inégales
Peau blanche, glacée, cireuse et parfois dure
Cloques
Premiers secours
Conduire la personne dans un endroit chaud.
S’il s’agit de gelures superficielles, réchauffer localement et graduellement les parties atteintes avec des compresses tièdes ou en donnant de sa propre chaleur avec les mains.
Enlever les vêtements humides ou mouillés.
Envelopper la personne dans une couverture.
Lui donner une boisson tiède, sucrée mais non alcoolisée.
Appeler l’ambulance, s’il n’y a pas de retour de sensibilité ou de sensation.
Si la victime présente un pied d’immersion, soit une lésion aux orteils et à la peau du pied caractérisée par une douleur intense avec enflure et décoloration de la peau, réchauffer et sécher le pied.
Éviter toute autre exposition et recourir à une aide médicale.
Attention!
Ne pas frictionner les parties gelées ni les frotter avec de la neige.
Ne pas les approcher d’une source de chaleur directe.
Ne pas faire marcher la personne.
Les vêtements
C’est crucial de rester chaud et sec en hiver. La surchauffe peut créer la transpiration, qui mouille les vêtements et peut créer l’hypothermie. Les vêtements sans le coton que garde l’air et ne garde pas la moiteur est non seulement un effectif isolant mais aussi peut s’adapter au temps et au niveau d’activité.
Un système typique pour les vêtements superposé:
  • une couche de sous-vêtements qui transporte la moiteur loin de peau;
  • une couche isolante de synthétique pile ou en laine;
  • une couche de chaleur, comme une parka isolant, pour le temps froid extrême ou les périodes de repos;
  • Un imperméable et un coupe-vent.
  • Évitez le coton parce qu’il garde la moiteur à côté de la peau et il n’isole pas quand c’est mouillé. En fait, le coton mouillé rend la personne plus froide que n’importe quelle autre matière.
Vous devriez porter les matériels quand vous faites de randonnée dans les montagnes en hiver:
Une carte/ guide de voyage                        Un chapeau en laine
Une doublure des gants                        Une chemise polypro
Une trousse de secours                        Les chaussettes en laine en plus
Une doublure des chaussettes                Une cagoule
Les vêtements pour la pluie                        Un bandana
Un phare                                        La crème solaire
Les lunettes de protection                        Un masque
Les moufles                                        Les crampons
Un piolet
2-4 litres d’eau dans une bouteille insolé.
Les bottes d’hiver imperméable avec les semelles
Une parka et les pantalons imperméables
Les sous-vêtements polypropylènes
Un pull-over en laine
Les aliments très énergétiques
Une alaise insolée
2 grands sacs plastiques pour l’abri d’urgence
Un sac de couchage
Les bâtons de ski (en option)
Reconnaitre et traiter la gelure
Les causes mineures, frostnip, sont amenées par les vents vites et les vents froids. Il voit comme un blanc marbré. La peau sent firme quand on le touche.
La gelure qui est permis pour progresser sous la surface à un point où la peau est blanche ou grise et le tissu sous-jacent devient dur et rigide est une urgence médicale sérieuse. N’essayez pas en réchauffer la gelure, évacuez la victime à une location où le réchauffage contrôlé peut se dérouler.
Au Sujet de l’AMC
Une organisation à but non lucratif avec plus de 60.000 membres, l’Appalachian Mountain Club poursuit un programme intensif pour la conservation en encourageant la recréation responsable. C’est basé par la philosophie que la conservation à long terme qui est un succès et dépend de direct plaisir de l’environnement naturel.
Pour plus d’info
Les programmes et facilitées d’AMC sont disponibles pour tout le monde. Pour avoir plus d’info en les ateliers dont les dons dehors introductif, les programmes hébergement, et adhésion, appelez l’AMC à (603) 466-2721 ou (617) 523-0636

Back

Leave a Reply